CHIFFRES COVID FRANCE. Ce lundi 26 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct

[CHIFFRES COVID FRANCE] La circulation du Covid s'accélère, surtout chez les jeunes. Les vaccins combinés ciblés contre Omicron viennent d'être autorisés par la HAS pour une campagne de vaccination à l'automne.

CHIFFRES COVID FRANCE. Ce lundi 26 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct
SOMMAIRE :

Covid-19 : les annonces en direct

Le direct, aujourd'hui ce lundi 26 septembre :

  • Les chiffres du jour du Covid en France ce dimanche 25 septembre : 31 365 personnes ont été contaminées en 24h au 24 septembre, en hausse de 35,6% sur les sept derniers jours. Le taux de positivité augmente, il est de 20,2% (+3,3% sur une semaine). Par ailleurs, le nombre de personnes hospitalisées augmente sur une semaine, avec 2 386 hospitalisations sur les 7 derniers jours, (+6,4% en 7 jours). Le nombre de décès baisse aussi avec 160 morts sur les sept derniers jours (+0,6%). 
  • Le Khosta-2, un virus proche du Covid-19 a été découvert en Russie. Pour l'instant, il ne peut peut pas provoquer de pathologie chez l'Homme, mais les chercheurs estiment qu'il pourrait potentiellement se combiner avec un autre coronavirus et devenir potentiellement menaçant.

Les autres infos :

  • Point épidémiologique de Santé Publique France : la circulation du coronavirus s'accélère sur l'ensemble du territoire. Le taux d’incidence a fortement progressé (+57%) dans toutes les classes d’âge, et plus particulièrement chez les 10-19 ans, indique SPF dans son bulletin du 22 septembre. "Une hausse des nouvelles admissions à l’hôpital était observée dans certaines régions alors qu’une stabilisation était constatée au niveau national, mais ces indicateurs seront consolidés dans les prochains jours". Au vu de la couverture vaccinale insuffisante, "il est primordial de renforcer l’effort de vaccination, notamment celle de la deuxième dose de rappel chez les personnes fragiles", indique encore les autorités sanitaires. En effet, au 19 septembre, seuls 34,2% des 60-79 ans et 47,8% des 80 ans et plus parmi les personnes éligibles avaient reçu cette deuxième dose. De plus, "dans le contexte d’une progression de la circulation du SARS-CoV-2, il est toujours essentiel d’appliquer les gestes barrières afin de protéger les plus vulnérables et de respecter les mesures préconisées en cas de symptôme, de test positif ou de contact à risque."
  • En Chine, la politique "zéro Covid" de Pékin n'impacte pas uniquement sa propre économie. Selon la Chambre de commerce de l'Union européenne, les trois quarts des entreprises européennes sont pénalisées par cette politique "inflexible" et ses "incohérences".
  • La HAS donne son feu vert aux nouveaux vaccins bivalents (efficaces contre Omicron) : deux vaccins Pfizer et un vaccin Moderna.
  • Le ministre de la Santé était l’invité de France Inter ce lundi matin. Il est revenu sur la hausse des cas de Covid et sur la campagne de vaccination. Voici ce qu’il faut retenir de son intervention.
  • Omicron (BA5) est omniprésent en France. en France métropolitaine, BA.5 (tous sous-lignages confondus) représentait 93% des séquences interprétables lors de l’enquête Flash S34 (22/08), contre 95% une semaine avant. 
  • Très forte hausse du nombre de tests chez les jeunes de moins de 16 ans, informe ce jeudi la Direction des statistiques (DREES). Entre le 5 et le 11 septembre, 852 500 tests RT-PCR et antigéniques pour la détection du SARS-Cov2 ont été validés contre 785 200 tests la semaine précédente (soit +9 %) dont une forte augmentation chez les moins de 16 ans (+56%).
  • L'impact de la crise sanitaire sur les suicides : le 5e rapport de l'Observatoire national du suicide (ONS) présente ce jour les premiers effets de la crise sanitaire liée au Covid-19 sur le risque suicidaire. Celui-ci a augmenté chez les ados et les jeunes femmes au second semestre 2020.
  • Avoir été infecté par Omicron début 2022 (en plus d'être vacciné) protégerait des nouveaux variants. C'est le résultat d'une étude publiée dans le New England Journal of Medicine ce mercredi 31 août.
  • Vaccination : Au 29 août, seuls 32,9% des 60-79 ans et 46,2% des 80 ans et plus avaient reçu leur seconde dose de rappel parmi les personnes éligibles (selon le délai depuis leur dernière injection). 
  • Une activité physique régulière réduirait le risque de tomber malade selon une vaste étude publiée dans le British Journal of Sports Medicine. Voici la durée hebdomadaire à réaliser pour bénéficier de ses bienfaits.
  • Le 2e rappel désormais conseillé aux moins de 60 ans avec comorbidités et aux femmes enceintes : En raison du contexte épidémique, à savoir la forte contagion des variants BA.4 et BA.5 et après avis des autorités scientifiques (Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale et HAS), le ministère de la Santé a décidé d’étendre la population éligible au 2e rappel vaccinal aux 18-60 ans à risque de forme grave (donc qui présentent des comorbidités), aux femmes enceintes, et à l’entourage des personnes immunodéprimées (stratégie dite du "cocooning").
  • Ce deuxième rappel (non obligatoire) est recommandé 3 mois après la dernière injection pour les plus de 80 ans et les personnes immunodéprimées, et 6 mois après pour les autres, a encore précisé le ministère de la Santé lors d’un point presse ce mercredi 20 juillet.
  • Attention, en cas d’infection entre le premier et le deuxième rappel, la règle change ! Jusqu’à présent, on suivait la règle : 1 infection = 1 injection. Désormais, en cas d’infection après le premier rappel, le deuxième rappel est recommandé quand même après un délai de 3 mois après l’infection. Le ministère appuie sa nouvelle recommandation sur l’avis des scientifiques qui estiment que les variants sont moins immunisants.
  • Symptômes Covid long : Une nouvelle étude menée par l'Université de Californie du Sud (USC) et publiée dans la revue Scientific Reports, apporte de nouveaux éléments sur les symptômes du Covid long. Les plus courants seraient les maux de tête à 22%, le nez qui coule ou bouché à 19%... En savoir plus sur le Covid long.
  • Covid long : Dépression, perte d'appétit, confiance en soi... Quelles sont les conséquences d'une perte d'odorat qui dure ? Les explications de Jean-Marie Lledo, chercheur au CNRS et à l'Institut Pasteur dans notre article.
  • L’Académie de médecine alerte sur le risque d’une augmentation de troubles cognitifs durables. Dans un communiqué diffusé ce mercredi, elle appelle donc "à étudier les conséquences à long terme et le poids social de ces formes neurologiques et psychiatriques prolongées."
  • Le Covid, bientôt une maladie comme la grippe ? Bien que la maladie soit toujours en phase pandémique, la propagation du variant Omicron va transformer le Covid-19 en une maladie endémique, a expliqué mardi Marco Cavaleri, chef de la stratégie vaccinale de L'Agence européenne des médicaments (EMA), basée à Amsterdam. Lire aussi : Grâce à Omicron, le Covid-19 va devenir une maladie endémique : qu'est-ce que ça veut dire ?

Les chiffres du Covid en France : cas, décès, courbes

Le bilan en chiffres en France au dimanche 25 septembre :

  • 31 365 nouveaux cas en 24h 
  • 154 887 décès depuis le début de l'épidémie
  • 12 961 patients sont hospitalisés actuellement, dont 700 patients en réanimation au total
  • Taux de positivité des tests : 20,2%
  • R effectif : 1,4
  • Plus de 54,5 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin

Bilan des hospitalisations (source : Santé Publique France) :

Carte : le taux d'incidence par département

Et aussi :

Lire aussi :