Démence sénile : 3800 pas par jour réduisent d'un quart le risque

Selon une nouvelle étude australienne, il n'est pas nécessaire de se forcer à marcher 10 000 pas par jour : à partir de 3800 pas quotidiens, il y a déjà des bienfaits pour la santé.

Démence sénile : 3800 pas par jour réduisent d'un quart le risque

Marcher 10 000 pas chaque jour, c'est souvent plus facile à dire qu'à faire ! Entre le travail et la vie de famille, pas évident de trouver du temps pour essayer d'atteindre cet objectif-santé...

Bonne nouvelle : d'après des chercheurs de l'Université de Sydney (en Australie), marcher un peu tous les jours est déjà suffisant pour observer des effets positifs sur la santé physique et mentale.

Les scientifiques (qui ont étudié des données médicales provenant de 78 500 personnes âgées de 61 ans en moyenne) affirment ainsi qu'à chaque fois que l'on marche 2000 pas de plus, on réduit notre risque de mortalité globale de 8 % environ – cela concerne en particulier les cancers et les maladies cardiovasculaires.

Il suffit de marcher 4000 pas par jour pour obtenir des effets durables sur la santé

"À partir d'environ 4000 pas par jour, on commence à avoir des effets positifs à long terme sur la santé" précisent les chercheurs dont les travaux ont été publiés dans la revue spécialisée JAMA Internal Medicine. Bien sûr, ils ajoutent que plus on marche, plus importants sont les bénéfices...

En ce qui concerne spécifiquement la démence sénile, les scientifiques affirment que le risque est réduit de moitié chez les personnes qui marchent (environ) 9800 pas par jour. Mais il suffit déjà de marcher 3800 pas au quotidien pour voir ce risque diminué de 25 % environ.

Conclusion des chercheurs ? "Chaque pas compte : prendre sa santé en main, ça commence par un simple petit pas, c'est accessible à tous !" Aller hop, on chausse nos baskets ?