Ouverture à Abuja des travaux de la quatre-vingt-neuvième (89ème) session ordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO

Abuja, le 1er décembre 2022. La quatre-vingt-neuvième session ordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO se tient les 1er et 2 décembre 2022 dans les locaux de la Commission de la CEDEAO à Asokoro dans le district d’Abuja au Nigéria.  La réunion de 2 jours est appelée à délibérer sur des mémorandums portant sur […]

Abuja, le 1er décembre 2022. La quatre-vingt-neuvième session ordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO se tient les 1er et 2 décembre 2022 dans les locaux de la Commission de la CEDEAO à Asokoro dans le district d’Abuja au Nigéria.  La réunion de 2 jours est appelée à délibérer sur des mémorandums portant sur différents sujets dont la lutte contre le terrorisme, les changements de gouvernement par des voies non constitutionnelles, la situation humanitaire dans l’espace communautaire, les processus de transition dans la région et les opérations de maintien de la paix de la CEDEAO en Gambie et en Guinée- Bissau, entre autres. Il s’agit aussi de faire le point sur l’état de la mise en service des centres nationaux d’alerte précoce.

 

Dans son allocution d’ouverture, le Président de la Commission de la CEDEAO, S.E. Dr. Omar Alieu TOURAY a déclaré que la nouvelle équipe dirigeante s’approprie le devoir impérieux d’aligner les nouvelles structures et d’améliorer les processus et procédures de la Commission de la CEDEAO afin de s’assurer que les programmes et projets de la Commission suscitent un impact remarquable sur la vie et les moyens de subsistance des citoyens de la Communauté. Il a ajouté que pendant que les efforts se poursuivent en vue du retour à l’ordre constitutionnel au Mali, au Burkina Faso et en Guinée, des mesures sont en train d’être prises pour mettre un terme au recul de la démocratie dans la région par l’institution de régimes plus forts et lutter contre les pratiques de corruption.

 

Le Président Touray a réitéré les « objectifs stratégiques 4×4 » de la nouvelle équipe dirigeante qui sont d’améliorer la paix et la sécurité, de porter plus loin l’intégration régionale, la bonne gouvernance et le développement inclusif et durable, en prenant en compte deux catalyseurs : Des institutions compétentes et des partenariats équitables. Il a fait savoir que la nouvelle équipe dirigeante de la Commission s’est engagée à respecter le nouveau Règlement financier en adoptant le cadre de dépenses à moyen terme (CDMT) pour sa budgétisation.

 

La Présidente du Conseil des ministres de la CEDEAO et Ministre d’État, Ministre des affaires étrangères, de la coopération internationale et de la communauté Bissau-Guinéenne de l’extérieur, S.E. Mme Suzi Carla Barbosa, a rendu hommage à la Présidente sortante, S.E. Mme Shirley Ayorkor Botchwey pour son leadership et ses acquis au cours de son mandat à la tête de l’organe et a félicité la nouvelle équipe dirigeante de la Commission de la CEDEAO avec, à sa tête S.E. Dr. Alieu Omar Touray. Elle a noté les situations économiques actuelles dans le monde, en particulier les effets de la pandémie de COVID-19 et les inflations dus à la guerre entre l’Ukraine et la Russie qui rendent la vie dure aux populations, y compris dans l’espace CEDEAO. Elle a ajouté que les défis auxquels la sous-région est confrontée ont été causés par l’insécurité humaine, les attaques violentes, les coups d’état et les transitions incertaines qui menacent les valeurs de la démocratie et de la bonne gouvernance.

 

Elle a félicité les premiers responsables de la Commission de la CEDEAO pour s’être engagés dans la mise en œuvre des réformes devant permettre à l’institution de répondre aux besoins des citoyens de la communauté et a promis le soutien du conseil des ministres à la réussite des « objectifs 4×4 ». Elle a souhaité aux membres du conseil de fructueuses délibérations.

 

Au nom du Président Muhammadu Buhari, S.E. l’Ambassadeur Zubairu Dada, Ministre d’État, ministre des Affaires étrangères de la République fédérale du Nigéria a, dans son mot, souhaité la bienvenue aux membres du conseil au Nigéria. Il a encouragé tous les participants à débattre des diverses questions inscrites à l’ordre du jour dans l’intérêt des citoyens de la sous-région. Il a exprimé son optimisme quant au niveau d’engagement et d’ingéniosité de la nouvelle équipe dirigeante de la Commission de la CEDEAO dans la réalisation de la vision d’une « CEDEAO des peuples ».

 

La cérémonie d’ouverture a été également marquée par la prestation de serment de la Vice-Présidente de la Commission de la CEDEAO, S.E. Mme Damtien L. Tchintchibidja, des Commissaires, de l’Auditeur général des institutions de la CEDEAO, ainsi que celle des directeurs généraux de l’OOAS et du GIABA et du Président de l’ARREC.