Sticky method : l'avis d'une dermato sur cette astuce pour camoufler les boutons d'acné (et virale sur TikTok)

Débarrasser son visage des boutons ou de toute trace d’acné ? C’est possible selon une astuce donnée par une maquilleuse professionnelle sur Tiktok. Une méthode qui fait fureur auprès des adolescents. Sauf que cette technique requiert la plus grande prudence car pratiquée trop souvent elle risque bien d’aggraver le problème. Explications.

Sticky method : l'avis d'une dermato sur cette astuce pour camoufler les boutons d'acné (et virale sur TikTok)

Si la période de l’adolescence se caractérise par de nombreux changements, aussi bien physiques que psychologiques, elle engendre un éventail de complexes variés Parmi eux, l’acné. Bien que cette affection touche aussi les adultes, une jeune fille ou un jeune homme avec une peau couverte de boutons implique forcément une altération de la qualité de vie. Socialement, l’acné peut isoler entre autres exemples.

Selon une enquête de 2017 effectuée par la société Française de Dermatologie, sur les 15 millions de Français qui souffrent de cette maladie de peau, 3,3 millions d’entre eux ont plus de 15 ans. Les statistiques révèlent également qu’un Français sur trois entre 12 et 40 ans en souffre.

Face à ce tableau, la guerre des boutons peut parfois virer à l’obsession. On le voit par exemple sur les réseaux sociaux où on ne compte plus le nombre de méthodes ou d’astuces plus ou moins fantaisistes pour éradiquer l’ennemi. Parmi les techniques qui font un tabac, la "Sticky method". Celle-ci serait censée faire en sorte que toute marque ou trace d’acné devienne totalement invisible.

Sticky method : comment ça marche ?

Le terme peut se traduire en Français par "méthode collante". Il s’agit d’une routine décomposée en plusieurs phases.

  • D’abord l’application d’un serum hydratant, mais de préférence avec une texture légèrement collante.
  • Puis, une fois sec, on étale une couche de base de maquillage.
  • Ensuite on utilise un pinceau pour mettre un correcteur mat. Le tout va adhérer facilement grâce à cette toile de fond collante.
  • On laisse bien sécher, une étape primordiale selon la maquilleuse américaine à l’origine de cette vidéo devenue virale.
  • Ce n’est qu’une fois la peau sèche qu’on peut passer à l’étape pose de fond de teint avec une éponge.

Sticky method : l'avis de la dermatologue

Actuellement, la publication a recueilli plus de 700 000 likes. Alors faut-il céder à cette tendance ? Certes, nous l’avons dit plus haut, "l'acné est une affection avec un retentissement psychologique important sur la qualité de vie et sur l’estime de soi", confirme Nadine Pomarede, dermatologue. Toutefois, on ne peut pas y avoir recours quotidiennement. A la rigueur une fois de temps en temps pour une occasion spécifique, mais hors de question d’y recourir tous les jours.

"Cette pratique pose deux problèmes : un risque d’occlusion de la peau qui peut résulter de l’aggravation des lésions inflammatoires que peut provoquer cette routine. Et la difficulté d'effectuer un nettoyage correct de la peau, afin d'enlever tout résidu de maquillage. En effet, la peau doit être parfaitement propre avant d'appliquer les éventuels soins médicaux. Pour enlever correctement les couches appliquées, le risque est d'irriter la peau et de la sensibiliser, voire de la rendre plus réactive aux traitements locaux !", poursuit la spécialiste.

Prudence donc sur ce genre de video. Rappelons que l’acné se soigne de mieux en mieux, et qu’elle peut être prise en charge auprès d’un spécialiste. Par ailleurs, les correcteurs de teint sont une aide au quotidien pour masquer les imperfections sans les aggraver. Ces produits sont en effet testés non comédogènes, et n’aggravent pas l’acné. Mais en matière de traitement sur le long terme, des traitements personnalisés au long cours peuvent vraiment résoudre le problème et ôter tout complexe.

Merci au dr Nadine Pomarede, dermatologue au Dermomedical center de Paris et de Bruxelles.